Barid Al-Maghrib présente ses ambitions digitales

Barid Al-Maghrib présente ses ambitions digitales

Le groupe Barid Al-Maghrib (GBAM) ambitionne de devenir à l’horizon 2022 un acteur postal clé de l’innovation technologique et digitale, a souligné, vendredi à Tunis, son directeur général, M. Ahmed Amine Bendjelloun Touimi.

Le GBAM veut également devenir un acteur incontournable du e-commerce et de l’inclusion financière, économique et sociale du pays, a précisé M. Bendjelloun Touimi dans un exposé sur « le Groupe Barid Al-Maghrib, les voies de transformation : Focus e-commerce » fait dans le cadre du forum africain de haut niveau sur la transformation digitale du secteur postal en Afrique « DigiPost Africa ».

Pour atteindre ces objectifs, le groupe œuvre notamment à la poursuite des efforts d’optimisation, l’organisation basée sur des processus optimisés, client-centriques, efficaces et agiles, l’industrialisation et l’automatisation continues des processus opérationnels et l’intégration accrue des outils digitaux requis pour accompagner la transformation de l’entreprise, a-t-il précisé.

L’amélioration continue de la qualité de service grâce à des prestations et des services innovants et la forte mobilisation du capital humain autour de la nouvelle stratégie figurent également parmi les principaux axes de la vision 2022 du groupe, a-t-il ajouté.

Il a par ailleurs évoqué le projet de convention de la plate-forme « ECOM@AFRICA » avec l’Union Postale Universelle (UPA) qui devra faire du Maroc un hub régional disposant d’atouts en termes des accords de libre-échange et de coopération, de plateformes et de connectivités aérienne, maritime et routière.

Dans ce sens, il a rappelé les accords de libre-échange signés par le Maroc avec notamment les Etats-Unis, l’Union européenne, la Turquie, les Emirats Arabes Unis et les pays de l’accord d’Agadir, ainsi que la plate-forme numérique pour l’hébergement de la galerie marchande à l’instar du hub philatélique africain et la mise en place de « Morocco Market Place » dans le cadre des accords de coopération avec les opérateurs internationaux du e-commerce.

Le DG du groupe Barid Al-Maghrib a indiqué que le Royaume dispose d’une infrastructure importante, faisant état de l’existence de plus de 45 ports sur l’océan Atlantique et la Méditerranée et d’une dizaine d’aéroports internationaux

L’initiative « Ecom@Africa » tend à consolider davantage la coopération entre Barid Al-Maghrib et l’UPU pour l’implémentation d’un Hub régional pour l’Afrique dédié à l’échange des envois postaux liés au commerce électronique, a-t-il dit.

Ce projet permettra ainsi la promotion des Micro, Petites et Moyennes Entreprises au niveau national, à travers la mise en œuvre d’un système logistique, ainsi qu’un système intelligent de stockage et de distribution des envois pour servir la région de l’Afrique, notamment les pays subsahariens.

Source : https://lnt.ma/

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*